À propos de nous

Qui sommes-nous ?

J'ai découvert ma fascination pour cette technique lors d'un séjour à Lanzarote. Pendant mon rituel du petit-déjeuner, qui consiste à faire du café, ma tasse s'est littéralement cassée en deux. Ne vous inquiétez pas, le propriétaire de la maison de plage93, Lanza Luc, m'a dit : cherchez "kintsugi".

Rencontrez Kintsugi

La réparation de la porcelaine de Kintsugi est une nouvelle façon de réparer la porcelaine cassée, basée sur l'artisanat japonais d'origine. Avec ce kit, vous combinez l'ancienne technique avec une technologie biologique innovante et durable. En réparant visiblement, vous soulignez les dommages causés à un objet, lui donnant ainsi une nouvelle identité et une durée de vie plus longue.

À propos de nous

Kintsugi, un joint doré ou Kintsukuroi, une réparation dorée est un art japonais du 15ème siècle pour réparer la porcelaine cassée. La technique consistait à réparer les céramiques cassées avec de l'argent ou de l'or. Au Japon, les fractures visibles et les traces de réparation contribuent à la grâce d'un objet. Traditionnellement, pour ces réparations, on utilise le "Maki-e", une laque japonaise mélangée à de la poudre d'argent ou d'or. Dans notre formulation actuelle, les résines d'origine biologique sont traitées en combinaison avec de la poudre d'argent ou d'or. Cela permet de créer une solution durable et écologique qui reste compatible avec les aliments et le lave-vaisselle pendant plusieurs années.

La tradition japonaise

Le Kintsugi est principalement associé à des objets en porcelaine et en céramique dans la cérémonie japonaise du thé. Les artisans chinois avaient fourni des théières endommagées et les restaurateurs japonais ont donc trouvé plus beau de les travailler avec le Maki-e doré en combinaison avec de la poudre d'or. Les réalisations avec Kintsugi étaient si belles que les nobles cassaient parfois leur précieuse porcelaine en morceaux pour créer un plus bel objet.

Nouveau compte S'inscrire